Quatre adolescents de l’Oklahoma (États-Unis) ont été félicités pour s’être rendus dans une maison en feu pour essayer de sauver une femme de 90 ans qui était à l’intérieur.

Catherine Ritchie était dans sa maison quand un incendie a éclaté. « Je me suis retourné et mon lit, la tête de mon lit, était couverte de flammes », a dit Catherine à KTUL.

Quatre adolescents étaient près de la maison quand ils ont remarqué l’incendie. « Ça sentait un peu le caoutchouc brûlé. Ensuite, nous avons entendu l’alarme de la maison se déclencher », dit Dylan Wick, 16 ans.
___
Ritchie essayait d’éteindre les flammes mais a échoué et a appelé la centrale des urgences. À ce moment-là, les choses ont commencé à devenir risquées.

 

(Geoffroy Van Der Hasselt/AFP/Getty Images)

« Elle a tenté d’éteindre les flammes elle-même en jetant des couvertures et des oreillers sur le feu », a écrit la fille de Catherine dans un post. « La fumée et la chaleur étaient si accablantes qu’elle est immédiatement devenue désorientée, a abandonné la lutte contre l’incendie et a décidé de fuir. Elle a appuyé sur le bouton d’appel d’urgence qu’elle porte sur son collier, le 911, et a essayé de sortir de sa chambre qui était entre-temps engloutie par les flammes. »
___
« Elle est entrée plusieurs fois dans le placard en pensant que c’était la porte qui mène au couloir », a-t-elle ajouté. « Ça ne l’était pas. Elle n’arrivait pas à sortir. Elle était coincée. La fumée était partout. »

« La fumée était si forte que je n’arrivais pas à voir pour sortir de ma chambre », a dit Catherine à KTUL. « J’ai senti le long du mur, et je suis allée dans le placard au lieu de la porte pour sortir de la pièce. Mais je suis finalement arrivée à la porte. »

Catherine a réussi à sortir de sa chambre, mais elle était alors dans un couloir plein de fumée.

Sa fille a dit que les quatre adolescents ont tous accouru.

« L’un d’eux a commencé à briser la vitre de la porte d’entrée. L’un d’eux a appelé le 911. L’un d’eux est allé à la porte arrière et a commencé à donner des coups de pied. L’un d’eux est allé chez les voisins pour une hache et de l’aide. En quelques minutes, une porte a été défoncée par un enfant de 14 ans qui a trouvé ma mère dans le couloir à l’extérieur de sa chambre et l’a pris dans ses bras », a-t-elle écrit.

En plus de Dylan Wick, les trois autres sauveurs étaient Nick Byrd, 14 ans, Seth Byrd, 16 ans, et Wyatt Hall, 17 ans.
___
« Merci pour vos actes désintéressés d’héroïsme et de courage. Merci de ne pas avoir permis que ce soit la fin tragique de l’incroyable vie de notre mère. Merci d’avoir été avec elle, de l’avoir soutenue et aidée à se sentir moins seule jusqu’à ce que nous puissions arriver. Merci d’être le genre d’hommes qui pensent aux autres plutôt qu’à eux-mêmes », a écrit la fille de Catherine dans le post.

« Merci d’être restés en sécurité, vous aussi. Merci à vos parents qui, de toute évidence, vous ont élevés de manière à prendre des décisions héroïques et de sauver des vies. Merci pour tout, nous ne savons comment vous remercier ! Nous serons à jamais redevables au temps que vous nous avez accordé et à l’exemple que vous nous avez donnés. Que Dieu vous bénisse tous d’être une telle bénédiction pour nous. »
___
La petite-fille de Catherine, Jennifer Sontag, a dit à CNN que, bien que sa grand-mère ait été affectée par ce qui s’est passé, elle a continué sa vie. Catherine passe beaucoup de temps à faire du bénévolat auprès d’organismes de bienfaisance comme l’Armée du Salut et le Club garçons et filles (Boys and Girls Club).

Quant à la mère de Dylan Wick, elle a déclaré que son fils voulait devenir pompier et que son désir avait grandi encore plus fort après ce qui s’était passé.

Previous
Next

ALSO WORTH CHECKING OUT

Leave a Reply