On la connaît toutes cette forte envie, lorsque le réveil sonne, de tout simplement l’arrêter pour se replonger dans les bras de Morphée.

Et d’après la science, ne pas avoir du tout l’envie de se sortir de son lit serait un signe d’intelligence. Eh oui, ça a été prouvé !

L’étude nommée “Why night owls are more intelligent” soit “Pourquoi les hiboux de nuit sont plus intelligents” nous invite à nous plonger dans notre histoire ancestrale.

Selon les chercheurs, Satoshi Kanazawa et Kaja Perina, nos ancêtres se couchaient tôt et se levaient d’autant plus tôt.
___
Dévier de cette norme, imposée par le passé, indique que les personnes qui ne veulent pas démarrer la journée de bonne heure sont en réalité en adéquation avec le mode de vie moderne. Bon okay, ça n’est pas un réel signe d’intelligence, mais attendez la suite !

Avoir la flemme de se lever montre en réalité un signe d’indépendance, en choisissant d’écouter son corps et de ne pas laisser une horloge dicter son comportement, cela montre une force d’initiative.

Les personnes qui préfèrent continuer à dormir sont plus aptes à trouver leurs propres solutions : résoudre le problème d’être fatiguées, en dormant plus, montre qu’elles font preuve de plus de logique et de compréhension envers le phénomène de cause à effet, car elles choisissent la solution la plus évidente.
___
D’autre part, une étude menée par l’Université de Southampton, analysant le rythme de sommeil d’hommes et femmes, a prouvé que les personnes se couchant et se levant tard sont globalement plus heureuses que les “lève-tôt”.

Encore une bonne raison de rester au lit.