A quelques jours de la Toussaint, c’est la consternation à Binic (Côtes-d’Armor). Dans la nuit de jeudi à vendredi, environ 80 tombes ont été profanées dans le cimetière de la commune, rapporte Ouest-France. Des croix renversées ont été peintes en rouge sur les sépultures. C’est un employé d’une entreprise de pompes funèbres qui a découvert les actes de vandalisme vendredi matin.
___
Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Vendredi, des techniciens en identification criminelle de Saint-Brieuc se sont rendus sur place pour procéder à des prélèvements. Le nettoyage des tombes devrait intervenir cette semaine, une fois que les familles des défunts auront donné leur accord.