Il est parfois difficile de travailler lorsqu’on est enceinte. Ceci est le cas de Courtney English, 23 ans qui est à son 8e mois de grossesse.

Cette histoire raconte d’une jeune serveuse de restaurant à Gloucester, dans le New Jersey. Aux États-Unis. Au pays, le salaire des serveurs est souvent bas. Ainsi, les clients laissent un pourboire d’environ 20 % en guise d’appréciation pour les serveurs. Courtney travaillait encore à ses 8 mois de grossesse le 15 février dernier. Elle souhaitait faire quelques heures avant d’entamer son congé de maternité.
___
Lors de son service, elle s’occupe d’une table où était assis un policier pour déjeuner. Un client de la table voisine engage la conversation et demande à la serveuse si c’était son premier enfant. Le policier a également souhaité savoir quand Courtney allait accoucher.

Apparemment, le policier qui s’est trouvé sur la table d’à côté a entendu la conversation. Ainsi, quand Courtney lui a apporté l’addition, voici ce qu’il a écrit.

Il lui a également dit : « Profitez de votre premier enfant, vous ne l’oublierez jamais. »

___

Les journaux ont saisi cette histoire. Ce qui a le plus marqué les esprits c’est surtout le pourboire que le policier lui a laissé. En effet, son addition s’élevait à 8,75 $ (soit 7,70 €). Mais au lieu de lui laisser 2 $ de pourboire, il lui a laissé 100 $. Son geste est resté anonyme et Courtney n’a eu connaissance du pourboire que lorsque le policier est parti.

Ainsi, la jeune femme touchée par ce geste s’est mise à pleurer et a couru voir son responsable. Ce dernier a posté la photo de l’addition sur Facebook souhaitant retrouver le policier et lui envoyer ses remerciements.

Cette future maman a été plus touchée par le petit mot que par le montant de la somme que le policier à laissé.